Print this page

Interview du Président d'honneur

 

Entretien avec Jean Masson, Président d’honneur

 

 A.M. Cher Jean, tu es membre de Meyrin Pétanque presque depuis la création du club sous le nom des «Pointeurs Meyrinois«. Tu as été président pendant sept ans et tu as gardé intact ton enthousiasme, au point d’avoir réintégré le comité fin août 2011. Quel a été pour toi le «moment magique du club«, son apothéose ?

  J.M. En 1974, on a organisé les Championnats de Suisse, avec l'aide de l'armée qui a préparé les terrains dans la zone industrielle. Ce fut un succès retentissant tant du point de vue sportif que pécuniaire, ce qui a donné un grand élan au club. L’ambiance fut parfaite, tous les membres ayant collaboré à l'organisation dans un élan de solidarité remarquable.

  A.M. Tu as organisé de nombreuses manifestations entre 1970 et 1989. Etait- ce facile ou difficile alors que les moyens de communication étaient moins importants que maintenant  en pensant au téléphone mobile et à Internet ?

 J.M. C'était agréable du point de vue communication et coups de mains. Il y a toujours eu une bonne collaboration de tous les joueurs, des épouses et amies. Chaque année un repas familial en septembre améliorait encore l'ambiance et renforçait les liens.

 A.M. J’imagine sans peine que tout n’a pas toujours été rose dans la vie du club. Quelles étaient tes recettes pour traverser les turbulences de toute nature que tu as rencontrées ?

 J.M. Les gens par trop pénibles n'étaient pas les bienvenus, on leur conseillait d'aller voir ailleurs. Il n’y en a en pas eu beaucoup, le club n'étant pas réceptif aux esprits chagrins !

 A.M. Tu as certainement de nombreuses anecdotes à partager avec nos lecteurs ; quelles sont celles qui te viennent spontanément à l’esprit ?

 J.M. Au premier concours officiel le 20 avril 1969, l'arbitre désigné par la cantonale ne s'est pas présenté ! On a choisi un joueur d'expérience comme arbitre et tout s’est bien déroulé.

 En 1979, Marcel Abbé ouvre sur le terrain du Café de Mategin le premier boulodrome privé en Suisse ! Merveille pour tous les régionaux fadas de la boule.

 Bien souvent les séances de comité se résumaient à un dialogue entre le président et le (la) secrétaire. Les membres du comité n’étant pas très loin, il était facile de les intéresser aux débats !

 A.M. Face au beau redémarrage du club sous la houlette d’Angelo Nigro, quels sont tes voeux ?

 J.M. Je souhaite que le comité puisse garder son dynamisme, appuyé sans restriction par les membres et que la société retrouve son lustre d'antan.

 A.M. La Fédération Suisse de Pétanque a accepté que nous organisions deux manifestations importantes : Le Grand Prix de Meyrin en septembre et le Masters Suisse, Mémorial Didier Schweizer en octobre. Quels conseils désires-tu donner à nos membres ?

 J.M. Un engagement sans faille de tous, que chacun selon ses compétences apporte sa pierre a l'édifice dans une saine amitié et dans la bonne humeur.

 A.M. Merci Jean de nous rester fidèle comme au premier jour et, de nous prodiguer tes conseils avec ta gentillesse et ta bonhomie coutumières.

 

Juin 2012. Albert Menétrey